Le terme « influenceur » est souvent réduit à une personne active sur les réseaux sociaux possédant une communauté sociale active. Pourtant, l’influenceur possède différents profils dont certains sont trop souvent ignorés lorsque l’on aborde le marketing d’influence alors que leur impact peut être considérable sur l’e-réputation d’une organisation. Certes moins glamours que les personnalités qui opèrent sur les réseaux sociaux, certains influenceurs moins connus et reconnus possède un réel pouvoir de persuasion.

Les différents profils de l’influenceurs

Pour une organisation, l’influenceur peut revêtir plusieurs profils avec une implication plus ou moins prononcée : 

  • Utilisateur

  • Prescripteur

  • Partenaire

  • Collaborateur

  • Salarié

  • Client

  • Prospect

  • Blogueur

  • Journaliste

  • Personnalité

    Un influenceur par un engagement plus ou moins important peut donc avoir un impact plus ou moins considérable sur la perception d’une entité : personne, organisation, marque, produit. Site internet, réseaux sociaux, forums, avis en ligne, l’influenceur peut agir partout et à tout moment en ligne.

    L’influenceur Marketing Et Webmarketing

    Dans un contexte marketing plus centré sur le marketing d’influence, l’influenceur est un individu qui par son audience est en mesure de d’influer sur la perception d’une marque. En 2019, la présence digitale de l’influenceur est toujours plus valorisée. Les influenceurs assurent la plus large portée à leur message grâce à l’étendue de leurs réseaux, en particulier sur les médias sociaux mais aussi via des sites internet ou blogs.

  • Blog

  • Réseaux sociaux ; Instagrameur, Youtubeur…

  • Site internet média

    Les influenceurs doivent autant qu’ils le peuvent maintenir une indépendance de pensée et d’expression qu’ils soient journalistes, blogueurs ou personnalités sur les réseaux sociaux, afin d’offrir une opinion qui n’est pas biaisée. Les influenceurs sont souvent les prescripteurs des nouvelles tendances. L’influenceur de haute notoriété peut créer ou relayer les nouvelles tendances à sa communauté.

    On distingue 3 catégories d’influenceurs :

  • Les nano-influenceurs : communauté sociale inférieure à 10 000 followers et/ou site internet à très faible trafic.

  • Les micro-influenceurs : communauté comprise entre 10 000 et 50 000 followers et/ou site internet réalisant moins de 30 000 visites/mois.

  • Les macro-influenceurs : ont une communauté de plus 50 000 abonnés / followers et/ou site internet réalisant plus de 30 000 visites/mois.

    Un influenceur est une personne active sur le web notamment via les réseaux sociaux et les blogs qui, de par son statut, sa position ou son exposition médiatique, s’avère être un relais d’opinion influençant les habitudes de consommation dans un but marketing pour son audience et sa communauté sociale.

    Les influenceurs sont sollicités par les marques et les entreprises afin d’améliorer leur communication et mieux encore de gagner de l’argent via des actions promotionnelles comme des placements produits par exemple. Les influenceurs travaillent particulièrement sur les réseaux sociaux en influençant de nombreux abonnés à travers leur compte Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn ou encore leur chaîne YouTube.

    L’influenceur est souvent vulgariser comme une personne touchant une audience massive de particuliers. Pourtant, l’influenceur peut aussi se contenter d’une communauté sociale restreinte mais hautement qualifiée. Un influenceur peut autant toucher une audience de particuliers que de professionnels. Ainsi on retrouve certains influenceurs qui s’imposent comme experts dans leur domaine d’activité et acquière une légitimité professionnelle grâce au personnal branding.

    Moins connus, les influenceurs SEO (référencement naturel via les moteurs de recherche) possèdent eux aussi une forte puissance d’influence en captant du trafic qualifié via des requêtes d’internautes. Un influenceur peut ainsi orienter un internaute vers une organisation ou un produit en se positionnant via les moteurs de recherche sur une requête précise recherchée par votre cible. Un internaute utilise les moteurs de recherche pour trouver une réponse à sa question. L’influenceur peut ainsi résoudre cette problématique via les moteurs de recherche.

    Cibler le bon profil d’influenceur

    client influenceur

    Les influenceurs possèdent un rôle d’intermédiaire entre les entreprises et leur audience cible quel que soit leur profil. Lorsque le potentiel des influenceurs est judicieusement exploité, l’impact sur l’e-réputation d’une organisation peut être conséquent. Un bénéfice sur l’image de marque qui agit directement sur les performances de l’organisation.

    Le ciblage des bons profils d’influenceurs est donc essentiel lors de la définition stratégique des actions de marketing d’influence. Cela nécessite de considérer avec justesse chaque profil d’influenceur qu’il soit connu ou non. Bien que la notoriété des influenceurs marketing et webmarketing soit aujourd’hui très affirmées, il ne faut pas oublier le fort potentiel que représentent les influenceurs qui lévitent directement autour de l’organisation à savoir les clients, partenaires ou fournisseurs.

    Il est ainsi possible via des campagnes de marketing d’influence d’engager différents types d’influenceurs pour favoriser le rayonnement d’une organisation. Un rayonnement positif qui influe directement sur les résultats de l’organisation. Surtout, lorsque la stratégie de marketing d’influence est justement définie et par conséquent le ciblage des bons influenceurs, le retour sur investissement des campagnes peut être optimisé.

    Des exemples de campagnes selon les profils d’influenceurs

    Par exemple, une opération sous forme de test produit avec un influenceur réputé sur les réseaux sociaux  peut coûter 1000€ et ne générer qu’une dizaine de vente.

    Pour sa part,  un blogueur peu connu mais dont le blog génère beaucoup de trafic sur une thématique précise peut publier un test produit sur son blog pour 500€ et générer des centaines de ventes. Cela grâce à un article savamment positionné sur les moteurs de recherche sur un mot clé prédéfini et apporteur de trafic qualifié.

    Enfin, une simple campagne d’e-mailing à destination des clients peut permettre à ces derniers de publier un avis sur la plateforme d’avis la plus consultée par l’audience cible. L’e-réputation de la marque sera solidifiée et ces avis pourront être utilisés pour rassurer les prospects ce qui peut avoir une influence directe sur le taux de conversion. Coût de l’opération : 300€.

    Tout est question de stratégie et de lucidité lorsque l’on active le marketing d’influence et que l’on sélectionne des influenceurs. Le meilleur influenceur est parfois l’organisation elle-même lorsq’elle décide de devenir actrice de son e-réputation via le marketing d’influence.

    Source : définition de l’influenceur