L’offre exhaustive des noms de domaine et de leurs extensions offrent des opportunités pour créer une identité de marque numérique forte. Il est possible d’opter pour un nom de domaine en guise de nom de marque et inversement pour mieux communiquer auprès de l’audience cible. Focus sur le potentiel de la fusion du nom de domaine et du nom de marque !

nom de marque et nom de domaine

Dans quels cas privilégier un nom de domaine en tant que nom de marque ?

Inutile de se limiter aux extensions de domaine que sont le .fr ou le .com. Bien que ces dernières soient les plus populaires sur le marché et donc potentiellement celles qui possèdent l’indice de confiance le plus important aux yeux des internautes, elles ne possèdent pas forcément un potentiel de communication multimédia optimal. Il peut donc être judicieux de s’inspirer des extensions existantes pour produire un « match » parfait entre le nom de domaine et le nom de marque.

L’extension de domaine était principalement utilisée pour définir la zone de chalandise d’une organisation ou pour caractériser la nature d’une organisation. Désormais, l’extension de domaine de par son exhaustivité permet de mieux identifier le positionnement d’une organisation pour l’audience cible. L’extension de domaine peut ainsi permettre d’identifier un domaine d’activité très précisément pour tous les acteurs qui lévitent autour de l’organisation.

Sélectionner un nom de domaine en tant que nom de marque est une idée judicieuse pour les organisations ayant un positionnement fortement influencé par le numérique. La communication multimédia devenant un lien indispensable entre l’organisation et son audience cible, il est pertinent de fusionner nom de marque et nom de domaine pour faciliter l’assimilation de l’information (nom de marque et nom de domaine) par l’audience cible. Pour un lancement de marque ou de produits, les extensions de domaine peuvent représenter une source d’opportunité considérable pour trouver un nom de marque marquant qui deviendra un nom de domaine parfait.

Il est aussi possible de traduire un nom de marque existant en nom de domaine en exploitant judicieusement les extensions. Dans ces cas-là, l’extension de domaine exploite sont total potentiel et produit un effet de style subtile marquant sur les supports de communication et marquant pour les prospects et clients.

Exemples de nom de marque traduits en nom de domaine :

  • Pour Sushishop par exemple, le nom de domaine sushishop.fr pourrait se transformer en sushi.shop.
  • Pour Dominos Pizza, le nom de domaine dominos.fr pourrait se transformer en dominos.pizza.
  • Pour Logic Immo, le nom de domaine Logic-immo.com pourrait se transformer en logic.immo.
  • Pour Urban Soccer, le nom de domaine urbansoccer.fr pourrait se transformer en urban.soccer.

Pour ces exemple fictifs, l’effet de style serait bénéfique pour l’image de marque et le nom de domaine n’en serait que plus mémorisable pour l’audience cible. Bien entendu, le changement d’un nom de domaine provoque des répercutions sur d’autres domaines qui peuvent nuire à un tel changement.

Le nom de domaine en tant que nom de marque peut également permettre d’utiliser un nom de domaine exact. Le nom de domaine exact ou exact match domain permet en référencement naturel SEO de se positionner plus facilement sur un mot clé générique à potentiel de volume de recherche sur le moteur de recherche. Par exemple, pour une société qui opère sur le marché de l’escape game, le nom de domaine escape.game peut représenter un potentiel intéressant. Un potentiel en ce qui concerne la captation de trafic via les moteurs de recherche mais également en en ce qui concerne d’identité de marque.

Choisir le bon nom de domaine, c’est comme choisir un nom de marque :

  • Un nom de domaine / marque que l’on retient : un bon nom de domaine est un nom de domaine facilement mémorisable.
  • Un nom de domaine / marque ayant un historique neutre ou positif : un nom de marque doit posséder un historique neutre ou positif, c’est-à-dire qu’il n’a pas été exploité à mauvais escient auparavant. Pour le nom de domaine, l’historique peut être bénéfique pour lé référencement naturel s’il a été exploité convenablement en respectant les bonnes pratiques du SEO et s’il a été exploité sur le même domaine d’activité.
  • Un nom de domaine / marque différenciant : La sélection d’un nom de marque comme d’un nom de domaine nécessite de réaliser une étude de marché afin de détecter le positionnement des concurrents. Il faut être en mesure de se différencier de se différencier de ces derniers dés le nom de domaine / marque en valorisant les avantages concurrentiels et en démontrant une maturité en ce qui concerne l’image de marque numérique.
  • Un nom de domaine / marque qui traduit un positionnement : le nom de domaine comme le nom de marque doivent traduire un positionnement en évoquant par exemple une zone de chalandise, la nature de l’organisation ou l’audience cible.

Nom de domaine en tant que nom de marque, le cas Agence.media

Le nom de domaine agence.media est le nom de marque de l’organisation. Il est le fruit d’une réflexion sur le positionnement de l’agence de communication multimédia. Agence Média est un média qui propose également des prestations de communication multimédia. Le positionnement de l’agence est donc identifiable dès le nom de domaine avec la partie agence séparé de la partie média par le point de l’extension : (agence) (.) media).

L’identité de marque se décline également autour de l’identité visuelle. Par exemple, le logo fixe et animé d’Agence média s’inspire des deux pôles média et prestation de l’organisation. Le point entre le domaine et l’extension est l’élément iconique. Agence.media est aussi un nom de domaine exact. Le mot clé « Agence Média » possède un volume de recherche de plusieurs centaines d’unités mensuelles.

Fusionner nom de domaine et nom de marque est une idée judicieuse en communication multimédia !