La plaquette commerciale est l’un des outils de prospection les plus importants pour les entreprises. Que la plaquette commerciale soit produite en version physique ou numérique lorsqu’elle est exploitée en ligne, il est essentiel d’y intégrer certains éléments pour en faire un document exhaustif et performant. Découvrez toutes les informations à intégrer dans une plaquette commerciale physique ou numérique pour en faire votre meilleur atout de prospection et de vente pour votre entreprise !

plaquette commerciale

Les informations indispensable de la plaquette commerciale :

  1. Logo et charte graphique
  2. Offre de produits et services
  3. Valeur ajoutée de l’offre commerciale
  4. Avantages concurrentiels de l’entreprise
  5. Ressources humaines
  6. Contenus éditoriaux
  7. Adresse du site internet ou de l’application
  8. Comptes sociaux
  9. Inscription à la newsletter
  10. Relais des opérations de communication
  11. La foire aux questions

Les informations commerciales sur la plaquette commerciales

Le logo et la charte graphique : une plaquette commerciale doit être considérée comme votre meilleure vitrine commerciale de l’entreprise notamment pour la version physique (la plaquette commerciale numérique étant hébergée sur un site internet ou une application). Comme dit le proverbe, la première impression (numérique ?) est la bonne. A ce titre, l’aspect esthétique de la plaquette commerciale est crucial et peut en dire beaucoup sur l’organisation notament sur ses moyens et son positionnement. L’aspect esthétique prend en compte le logo de l’entreprise, sa charte graphique ainsi que la qualité du design pour les mises en page de la plaquette commerciale. L’aspect esthétique de la plaquette commerciale passe aussi par sa mise en forme en organisatnt les informations convenablement avec un sommaire ou un préambule par exemple.

L’offre de produits et services : la plaquette commerciale doit référencer l’offre commerciale de l’entreprise. La plaquette commerciale peut présenter l’offre dans sa totalité ou volontairement ne présenter que les produits génériques. La présentation d’un échantillon de l’offre peut permettre de susciter l’intérêt des prospects pour favoriser la prise de contact grâce à de la demande d’information.

La valeur ajoutée de l’offre : une plaquette commerciale ne se résume pas à une énumération des produits et services. La plaquette commerciale doit mettre en avant les avantages commerciaux relatifs aux produits et aux services. Il faut donc séduire le lecteur du document papier ou numérique en lui démontrant toute la plus-value de l’offre pour développer son attractivité aux yeux du consommateurs.

Les avantages concurrentiels de l’organisation : la plaquette commerciale doit énumérer les avantages concurrentiels de l’entreprise. Qu’apporte l’entreprise de plus que ses concurrents sur son marché et auprès de sa clentèle ? La réponse à cette question exige de jouir d’un positionnement clair et différenciant sur le marché. Il faut donc raconter l’organisation, évoquer son historique, ses valeurs, sa démarche qualité et sa vision d’avenir. Les avantages concurrentiels permettent également de promouvoir des engagements éthiques ou méthodologies de développement durable.

Les informations sur l’équipe et les commerciaux : l’élément humain est la base de tout échange commercial. Il est donc important de ne pas oublier de valoriser les personnes qui œuvres pour l’entreprise. Mettre en avant les dirigeants et les salariés sur la plaquette commerciale permet au prospect de mettre un visage sur un nom. La valorisation des collaborateurs de l’entreprise permet également de fédérer ces derniers pour mieux les imprégner de la culture d’entreprise.

Les contenus éditoriaux : les photos sur la plaquette commerciale physique ou les vidéos sur une plaquette commerciale numérique comptent parmi les éléments qui favorisent le plus la conversion. Il est important de ne pas lésiner sur la qualité de ces typologies de contenus. Ces mêmes contenus peuvent également être exploités sur le site internet, ses différentes pages et articles. Lorsque l’on évoque les contenus éditoriaux, il faut aussi penser à la rédaction des contenus textuels. Ces derniers doivent être riches et ludiques pour répondre aux problématiques de l’audience cible.

Les informations de contact: sans coordonnées pas de prise de contact. Logique. Cependant, les coordonnées doivent être valorisées et mises en avant par le design et l’ergonomie. Choix de la couleur, typographie, icône, format, les coordonnées sont à considérer comme des « boutons d’appel à l’action » sur une plaquette commerciale physique comme sur une plaquette commerciale numérique. Les informations de contact recensent également les adresses du siège, des antennes ou points de production ou distribution physiques. Cela permet aux prospects et aux clients de visualiser rapidement la zone de chalandise de l’entreprise.

Les informations de communication multimédia

L’adresse du support de communication numérique : site internet ou application, il faut mettre en avant les supports de communication numérique sur une plaquette commerciale physique. De même, une plaquette commerciale numérique en ligne doit laisser l’opportunité à l’internaute d’obtenir une version physique. Cette logique permet d’utiliser chaque version pour guider le prospect vers une version matérialisée ou dématérialisée afin de produire une synergie.

Les comptes sociaux : la plaquette commerciale doit aiguiller le prospect et les clients vers les comptes sociaux de l’organisation. Cela permet de capitaliser sur la plaquette commerciale pour enrichir les différentes communautés sociales. Pour optimiser l’adhésion des prospects et clients aux réseaux sociaux de l’organisation, il faut détailler les avantages de suivre les comptes sociaux pour chacune de vos audiences cibles. Par exemple, pour les particuliers mentionner la diffusion d’offres exclusives sur le compte Facebook et de même pour les professionnels sur Linkedin.

L’inscription à la newsletter : il peut être judicieux de proposer au prospect de s’inscrire à la newsletter de l’organisation. Via un formulaire papier, le prospect peut être démarché régulièrement via des campagnes e-mail. Via un lien sur la version numérique, il est possible de mener vers une page d’atterrissage pour récolter les inscriptions. Pour multiplier les adhésions à la newsletter, faites valoir un bon d’achat pour toute inscription ou organiser un jeu concours avec tirage au sort pour les nouveaux inscrits.

Les références clients : les références clients ont pour but de rassurer un prospect afin de favoriser son passage à l’action.  La référence client peut prendre la forme de témoignage client (particulier ou professionnel), d’article reportage, de statistiques, de chiffres, de photo avant/après…

Les opérations de communication : relayer les opérations de communication permet d’améliorer l’image de marque de l’organisation en démontrant sa notoriété. Les opérations de communication peuvent prendre la forme d’articles de presse ou de contenus d’influenceurs par exemple.

La foire aux questions : la foire aux questions lorsqu’elles est présentée sur une plaquette commerciale physique permet d’anticiper les interrogations des prospects et clients. En version numérique, La foire aux questions ou FAQ permet de créer de nouvelles pages bénéfiquent pour le référencement naturel.

La création d’une plaquette commerciale physique ou numérique exige de définir avec exactitude le contenu éditorial à y intégrer pour en faire votre meilleur atout de prospection et de vente ! Bien que ce document possède des exigences graphiques, la plaquette commerciale est avant tout l’expression de la stratégie d’entreprise et de la stratégie de communication multimédia de l’entreprise qui lorsqu’il est pensé et produit stratégiquement peut permettre de générer de la valeur pour l’entreprise au bénéfice de son développement et de sa pérennité.