Lorsque l’on développe une stratégie de référencement naturel SEO, il est nécessaire de satisfaire le robots des moteurs de recherche pour obtenir de la visibilité grâce aux recherches des internautes. Il est aussi essentiel d’intégrer au centre de la stratégie de référencement naturel l’internaute utilisateur. L’objectif des moteurs de recherche est en effet de satisfaire le plus rapidement les internautes en apportant une réponse pertinente à leur interrogation. Logiquement, en développant une stratégie de référencement naturel SEO pour l’utilisateur il est par la même occasion possible de répondre aux exigences de l’algorithme Google donc d’obtenir la visibilité escomptée. Focus sur le parcours utilisateur sur les moteurs de recherche (précisément Google) et les éléments consultés à travailler pour améliorer vos résultats.

Les éléments retranscrits sur la page de résultats du moteur de recherche Google

Lorsque l’internaute effectue une recherche sur un moteur de recherche comme Google, il se voit soumettre les réponses les plus pertinentes selon un algorithme qui analyse le contenu d’un site et le référence sur son moteur de recherche. L’internaute suite à sa recherche se voit soumettre différents formats de contenus éditoriaux selon l’intention de recherche déterminée par l’algorithme Google. L’internaute après avoir effectué sa recherche en tapant une expression clé ou grâce à la recherche vocale se voit soumettre des résultats spécifiques en fonction du support de navigation qu’il utilise (ordinateur, tablette ou mobile). L’internaute détecte ainsi des éléments pouvant susciter son intérêt et l’inciter à cliquer sur un élément pour le mener vers le support de communication multimédia (site internet ou application).

Texte, photo, image, vidéo et son sont des formats de contenus éditoriaux pouvant être référencés sur les moteurs de recherche. L’internaute peut aussi se voir soumettre des articles d’actualités et des fiches d’organisations Google My Business en tant que résultats organiques et des produits via Google Shopping ou des annonces Google Ads en tant qu’annonces publicitaires payantes. Bien que différenciées, ces typologies de contenus reprennent également des éléments similaires aux résultats naturels.

résultat moteur recherche google

Suite à sa requête, l’utilisateur internaute consulte :

  • le favicon (logo en haut à gauche).
  • La retranscription fil d’Ariane grâce à la microdonnée Breadcrumb ou de l’url de la page par défaut (à droite du favicon).
  • La balise Title (en bleu).
  • La balise méta description (à droite de la date).
  • Une photo ou une vidéo.
  • La retranscription des micro données (sous la Meta description) comme des événements, des notations ou des foires aux questions.
Participez à la formation SEO !

 

Chacun de ses éléments doit être travaillé minutieusement pour optimiser le positionnement du contenu du site sur une expression clé ciblée. Cela exige de produire du contenu éditorial de qualité et produit en fonction des attentes de l’audience cible. Surtout, la qualité de ces éléments référencés sur les moteurs de recherche permet d’optimiser le taux de clic pour obtenir l’attention de l’internaute. Bien entendu, la retranscription de ces informations par Google exige un support de communication multimédia techniquement optimisé, un contenu éditorial riche et une popularité minimale pour pouvoir prétendre à positionner un résultat sur une expression clé bénéficiant d’un volume de recherche attractif. Rappelons que les éléments relayés sur la page de résultats des moteurs de recherche est le fruit d’une page de destination. Le simple fait de travailler rigoureusement les éléments affichés par le moteur de recherche de Google est bénéfique pour le positionnement comme pour le taux de clic. Il s’agit de la première étape décisive pour capter l’internaute, le convertir de prospect en client puis le fidéliser.

0 Partages